Massilia Prakiti Orchestra


Le Massilia Prakiti Orkestra (MPO)
13 journées dans l’année de 10h00 à 17h30
à La Maison du Chant – 49 rue Chape, 13004

Groupe amateur de polyphonie et percussions corporelles qui se crée en 2018.
Dirigé par Caroline TOLLA et Barth RUSSO, ce duo de chef de choeur explore les
liens entre le corps et la voix, à la recherche de l’étendu des possibles sonores de
ces instruments. Ils peaufinent au fil des années, un répertoire choisi de musique
du monde, des arrangements originaux et y ajoutent des compositions.
Le MPO est un groupe dynamique et spontané qui a déjà plusieurs concerts à son
actif. Cette année, peu de nouveaux participants pourront rejoindre le projet, et
seulement sur entretien.
Les objectifs de l’année à venir :
le spectacle dans son ensemble
le corps en scène
l’adresse au public
l’interprétation
l’improvisation rythmique et mélodique
l’acquisition de 2 nouveaux morceaux
DATES – Pré-rentrée et inscription : 28 sept de 18h à 20h
en mode auberge espagnole, chacun amène de quoi partager (boire et manger)
1er trimestre :
Samedi et dimanche 9 et 10 octobre 2021
Samedi et dimanche 20 et 21 novembre 2021
2eme trimestre :
Samedi et dimanche 29 et 30 janvier 2022
Samedi et dimanche 26 et 27 fev 2022
3eme trimestre :
Samedi et dimanche 26 et 27 mars 2022
Samedi et dimanche 9, 10 et 11 avril 2022
Limité à 20 participants.
Tarif : 160€ / trimestre ** soit 37€ la journée / 5€30 de l’heure

Chanteuse à plusieurs facettes, Caroline Tolla puise son inspiration aussi bien dans la musique brésilienne, dans le jazz que dans les musiques traditionnelles de Méditerranée. Elle consacre tout son temps à la musique depuis 2008, date à laquelle elle a décidé d’arrêter son travail de chercheuse en océanographie pour le chant. Formée à Paris, par Sarah Lazarus et Philippe Baden Powell, puis au Conservatoire National de Marseille, elle développe une large tessiture vocale et découvre les étendues sonores possibles de sa voix. Elle enrichit sa pratique grâce à la rencontre de Christophe Dal Sasso, Manu Théron, Gino Sitson, Jean-Yves Pénafiel, Lucas Ciavatta, et Jean-François Luciani.   Elle est à l’initiative des projets : – Maluca Beleza, un singulier quintet créé en 2015, sur des compositions originales de Pierre Fenichel, subtil mélange de jazz et de musique actuelle, mettant en musique de la poésie brésilienne. La sortie d’un premier album est prévue fin 2019. – Caroline Tolla Trio sur des compositions de Rodrigo Samico et musiques brésiliennes (samba, choro, baião, frevo, samba canção). Album numérique (2018) : Voyage dans l’Espace Temps Suspendu. – Compagnie Enco de Botte – Quatuor polyphonique – chants de Méditerranée, occitans et corses. Nombreux festivals, avec la sortie d’un CD en 2016 – Castels en l’Aire (Label – LEPM).   Créations musicales auxquelles elle a participée : – Choeur Populaire Féminin «Madalena» dirigé par Manu Théron (création Musique Sacrée, 2013) – Choriste auprès de Kevin Norwood et Christophe Dal Sasso (CD 2018 – Dao Electro, Label – InOuïe distribution).   Passionnée par la transmission, Caroline Tolla complète son cursus avec une formation de formateurs (IMFP, Salon) en 2015, sous la direction de Richard Cross. Elle enseigne ainsi le chant auprès de divers publics aussi bien en jazz vocal, musique brésilienne, polyphonie en musiques traditionnelles. Contacts : avoixlibre@gmail.com  // 06 62 68 86 48  

BARTH RUSSO est Passionné par la musique traditionnelle, il initie sa carrière de percussionniste et étudie les rythmes africains et brésiliens. Il joue aussi du kamal n’goni. Il découvre les body percussions avec l’Ensemble Barbatuques  et ne cesse depuis de pratiquer et de transmettre la musique corporelle auprès de diverses institutions. Désirant découvrir d’autres techniques corporelles, il ouvre sa recherche autour du human beat box, des gum boots, de la musique avec les objets et du chant a cappella. Pour se perfectionner en techniques corporelles, il rencontre sur son chemin Keith Terry, Lucas Ciavatta, Fernando Barba et Leela Petronio.
Parcours clownesque : Curieux dans l’âme, il décide de se former à l’art clownesque en 2000, d’abord au SAMOVAR, puis avec Elise Ouvrierbuffet, Michel Dalaire et Alain Gautré.
En 2003, il intègre le RIRE MECEDIN (clown à l’hôpital) et bénéficie depuis d’une formation continue. Il intervient avec La Cie Décalèou dans divers institutions (EPAD, ESAT) en adaptant sans cesse sa pratique aux publics.
Parcours en transmission : Il dispense des formations en musique et percussions corporelles pour divers institutions depuis 2007 : CNFPT, ADAPEI, IRTS, ISRP, IFRM, CMR, pour les professeurs des écoles (PVP) et les musiciens intervenant de la Ville de PARIS, Studio des Variétés (Paris) et pour des conservatoires.
Il continue sa recherche et adapte sa transmission aux demandes : professionnel du spectacle, coatching
personnalisé pour des acteurs (Clémentine Celarié) et musiciens, stage pour des familles, pour des travailleur sociaux, des psychométriciens, des éducateurs spécialisés.Activé par le rythme et les arts vivants, Barth fait ses premiers pas dans le monde du spectacle sur
des échasses et dans la rue avec la Compagnie « Big Barouf» à Paris en 1996.
Il crée à Marseille La Cie Décalèou en 2007. Il souhaite porter des projets artistiques qui mêlent l’art clownesque et la musique comme prétexte pour générer du lien social et surtout réveiller la joie et la fantaisie dans la société. En 2013, il rencontre Eglantine Rivière. Ils créent ensemble Reetmic.fr: Théâtre burlesque et musique vivante.
Depuis 2015, il propose des formations de formateurs. L’objectif de ces formations est de transmettre une méthode ludique et accessible. A travers la transmission, la musique corporelle et l’art clownesque Barth trouve l’équilibre, l’inspiration et le dynamisme indispensables à un artiste multi interprète.