7, 8, & 9 juillet 2021 Passeurs de chants

« Il existe pour les professeurs de chant, coachs vocaux et chef·fes de chœur des formations de grande qualité dans diverses esthétiques : chant classique, musiques actuelles et amplifiées, jazz…
Pourtant, l’offre est très réduite dans le domaine pourtant si riche et en plein développement qu’est la voix dans les musiques populaires de tradition ou de création orale et les musiques du monde. Et, (à ma connaissance!), aucune ne prend en compte dans toute sa diversité le rôle des passeurs dans ce domaine. Ils·Elles peuvent animer des ateliers ou des chorales de façon ponctuelle ou régulière, et être ainsi amené·es à transmettre des chants traditionnels, mais aussi à les arranger ou les réarranger, mais aussi à dispenser des conseils vocaux collectifs ou individuels. Ces passeur·euse·s doivent donc à la fois associer une connaissance des ces répertoires à une maîtrise de l’anatomie et de la physiologie de la voix, ainsi qu’à des notions de langage et de théorie musicale adaptées à ces esthétiques, sans omettre l’appréhension des questions pédagogiques et didactiques. Accompagner publics et individus dans la recherche de leur pensée poétique, politique et musicale la plus juste, déployée dans un geste vocal juste, qui se donne à entendre dans une parole juste.
C’est le propos de ce parcours pédagogique, qui s’articule en deux axes : former des passeur·euse·s de chant et des professeur·e·s de chant dans les esthétiques populaires, c’est à dire non-savantes. » (Emmanuel Pesnot)

INFOS À VNIR