20 juin 2021 Chants et rythmes AfRO brésiliens

C’est avec joie que nous vous annonçons le déroulement de notre stage estival de percussions Afro-Brésilienne « Chants & Rythmes Sacrés du Candomblé », le 20 Juin prochain avec Glauber Alabê pour la première fois à Marseille.Les inscriptions sont ouvertes ! Si vous souhaitez participer à ce stage, merci de vous inscrire par mail : assocasamarela@gmail.com
Au programme : 
– 9h30-10h : Petit déj et installation 
– 10h-12h : Initiation aux techniques de relaxation et coordination motrice + Pratique des Rythmes et des Chants: « Nagô/Ketu/Jêje » Brawun, Moçambique, Égò, Ijexá nagô, Alujá, Awamunhà, Aguerê & Kábula.
– 12h-13h : Déjeuner 
– 13h-17h : Pratique des Chants et Rythmes: Angola, Samba de Kabula Jurema & Mazuka + Visionnage d’un court métrage sur le Candomblé.
TARIF : 40€ la journée 
Le condomblé …. c’est quoi? : 
Le candomblé est l’une des religions afro-brésiliennes pratiquées au Brésil, mais également dans les pays voisins. Mélange de catholicisme, de rites indigènes et de croyances africaines, cette religion consiste en un culte des orixás (prononcé « oricha »), les dieux du candomblé d’origine totémique et familiale; chaque orixá étant associé à un élément naturel (eau, forêt, feu, éclair, etc.). Fondé sur la croyance en l’existence d’une âme propre à la nature, le candomblé a été introduit au Brésil par les esclaves issus de la traite des Noirs entre 1549 et 1888.Au cours des cérémonies, les orixás sont invités à entrer dans les terreiros, au moyen de tambours, de chants et de danses.La musique rituelle est d’une grande importance dans le candomblé. En effet, elle est considérée, non seulement comme le moyen d’honorer les divinités mais aussi comme celui de rentrer directement en contact avec celles-ci.
Glauber Alabê c’est qui ?
Glauber Alabê est un percussionniste, chanteur, compositeur et chercheur dans le domaine culturel du condomblé depuis plus de 20 ans. Formé aux musiques populaires au sein du Conservatoire du Pernambuco, Master en Musique Afro-Latine de l’Université Fédérale la UFPE. Ogan Alagbê du terreiro de Yemanjá sabah sami, terreiro de tradition Nagô à Recife dirigé par la mère Yalorixá Betinha do Brejo. Initié au culte à l’âge de 3 ans, il à été confirmé Ogan à 12 ans. Plus tard, il a fondé Afoxé Timbaganju à Recife et s’est formé en intégrant le Maracatu Nação Camaleão à Olinda. Doté d’une vaste expérience en tant que conférencier, Glauber Alabê a organisé des ateliers de percussions afro pour Afoxé Filhos de Gandhi, Ilê awê ainsi que divers programmes sociaux avec des mairies dans tout le Brésil.Spécialiste du chant, de la culture et des traditions Yorubá au Brésil, il a travaillé en lien avec de grands producteurs de musique et percussionnistes de Rio de Janeiro, São Paulo et du Minas Gerais mais aussi avec des artistes populaires du Nordeste tels que: Genival Lacerda, Nádia Maia, Alcimar Montero, Almir Rouche, Quenga de Côco Band, Fondé le Groupe Tronco D ‘Jurema, Fondé le Groupe Korin Orixa, puis fondé le Paraguay Samba Club, Banda Capibanus, Banda Xico Preto..
Infos & Réservation :assocasamarela@gmail.com