Samedi 10/10/20, 19h30 De Vives Voix # 16 Cantèra au Comptoir, Les Bottines ouvrent le festival

Si les mesures sanitaires le permettent Les Bottines ouvriront le festival au Comptoir de la Maison du Chant pour la 1ere Cantèra. Concert, partage de chants, elles ont plus d’une surprise dans leur valise.

Les Bottines.
Chants de Méditerrannée
Au gré des âges et des rivages, quatre femmes racontent la Méditerranée.
Elles empruntent les langues occitane, corse, italienne, ladino, grecque, pour célébrer l’amour, le travail et la liberté.
La Méditerranée, creuset de rencontres et d’échanges où la langue se fait poésie et chante haut et fort !
Les univers musicaux des Bottines se mêlent et naviguent avec vous en Mare Nostrum.
Leurs chants portent la mémoire des êtres et d’instants de vie.
Eau, vin, fraîcheur d’un soir… Luttes de femmes, espérances de terres fertiles…Amours sombres ou lumineuses.
Les Bottines témoignent en polyphonie d’exils et de voyages et vous offrent un répertoire de chants populaires et traditionnels revisités.

Cette Cantèra, un peu particulière commencera à heure fixe avec un nombre limité de personnes, les entrées sont payantes comme pour chacun des concerts.
Des assiettes polysaveurs Maison du Chant et des boissons locales seront proposées dans la mesure des possibilités.

Si les perturbations covidiennes ne permettent pas l’ouverture du Comptoir le concert, plus statique mais tout autant dépaysant aura lieu dans l’auditorium.

Les Bottines se sont
Julie Charpentier,
Lisa Massal,
Isabelle Miard
Déborah Nabet

Julie Charpentier Passionnée par le chant polyphonique, Julie se forme et travaille sa couleur vocale auprès de Cécile Volx et Emmanuel Pesnot autour d’un répertoire de chants populaires et traditionnels ou encore auprès de Sylvie Paz avec qui elle va constituer une partie de son répertoire hispanique.
Après un parcours de musicienne et plusieurs expériences vocales (Les Raisonneuses en 2004, Leïtchika en 2014 ) Julie intègre Les Bottines en 2016 pour une aventure vocale autour de la Méditerranée, sa terre d’accueil depuis plus de 15 ans. Elle participe à la création de projets artistiques : le spectacle très jeune public « Chouette, tu dors ? » créé avec Lison David et La Compagnie CollectifTIF, le duo De Vuelta autour d’un répertoire de chants d’Amérique Latine avec le guitariste Frédéric Latarsa, et un duo de chants féministes La Vesina avec Lise Massal.
Julie est également formatrice et passeuse de chants, elle anime des stages de chants populaires et de techniques vocales. Depuis 2018, elle anime un ensemble vocal amateur à Forcalquier, La Mescla.  

Lise Massal
Chanteuse instinctive, elle chante depuis sa plus petite enfance. Après s’être tournée pendant plusieurs années vers d’autres pratiques artistiques, elle renoue avec le chant collectif en découvrant La Maison du ChantLà Marseille, et se passionne alors pour les chants populaires, à travers lesquels elle retrouve le lien essentiel qui la relie au chant. Elle intègre alors Les Bottines, quintet de chants polyphoniques de
Méditerranée, puis fonde deux duos : Lune et L’autre, duo de berceuses et chants du soir, avec Florence Boué-Croisy, et La Vesina, duo de chants populaires de femmes avec Julie Charpentier.
Par ailleurs, elle est artiste-conteuse, compose et interprète des chansons pour enfants, et est l’auteure d’un conte musical actuellement en cours de création.
Elle anime l’atelier « Chants Populaires de Femmes » et l’atelier pour enfants et adolescents à La Maison du Chant, est cheffe de chœur d’un petit chœur de femmes, et intervient ponctuellement pour transmettre des chants au sein du groupe PasàPaz.  

Isabelle Miard
Imprégnée dans sa petite enfance de chansons populaires de son Brésil natal, Isabelle entre en
polyphonie dans les années 90, en rejoignant l’ensemble parisien Babel, animé par Patrick
Papineau (Urban Sax). La Maison du Chant la ramènera en 2008 vers les polyphonies et leurs
voyages musicaux : à travers le Monde (Babelika) et surtout, en Méditerranée. Dans le sillage d’Enco de Botte, elle explore la polyphonie au féminin au sein des Bottines, puis, sur un répertoire occitan, avec Misé Babilha et s’initie aussi au chant corse avec Jean- François Lucciani.  

Déborah Nabet
Déborah a commencé son parcours par un coup de foudre avec la musique séfarade. Elle n’a alors cessé de développer ce répertoire, désireuse de le partager avec des musiciens issus d’univers musicaux différents, avec des groupes comme Dodescaden, Hep Taksim ! ou encore la formation féminine Kin’kila.
Le spectacle solo « Errance des Amours » (théâtre/chants séfarades/yéménites) qu’elle a créé s’inscrit dans ce désir de mélange des pratiques puisqu’il est né de sa rencontre et collaboration avec le comédien Franck Manzoni.
Déborah chante actuellement au sein d’un duo vocal Boomerang, ainsi que dans plusieurs spectacles pour enfants toujours écrits autour des chants du monde aux côtés de la chanteuse Sonia Nazaretian. L’écriture d’un nouveau solo plus orienté vers le théâtre est en cours.
Parallèlement à la scène, Déborah mène des ateliers d’improvisations vocales, de chants séfarades et autres chants du monde ainsi que de chant prénatal.
La déambulation vocale de Déborah continue de s’enrichir grâce à sa rencontre avec Les Bottines en 2019.  

Pour suivre l’actualité des Bottines et mises en oreilles 
alelumbre.mp4 
vaqui.mp4  

Les photos de groupe sont de Laurent Yéghicheyan

Entrée 8 € : adhérents Les Voies du Chant, 11€ entrée + adhésion annuelle concert à la Maison du Chant