De Vives Voix #7 – Edito

De Vives Voix n’a peur de rien.

Depuis la Maison du Chant jusqu’au théâtre de la Sucrière en passant par l’Auditorium de la Cité de la Musique et l’Église Saint Laurent, la voix est libre et plus que jamais, elle  fait son grand écart.

Elle s’envole où bon lui semble, nous porte, nous entraîne  en traversant les temps, en bousculant les frontières, en perturbant les codes.Sous l’impulsion d’une polyphonie bamiléké flirtant avec Gabriel Fauré, l’alchimie vocale provoquée par Emilie lesbros, Maria Simoglou, Alain Aubin et Gino Sitson, accompagnés au violoncelle par Emmanuel Cremer nous propulse sans ménagement dans l’univers du Vocal Déliria.

Puis Brigitte Cirla, Marianne Suner, Tania Zolty et/ou Vincent Audat tournent A Cappella les pages du carnet de voyage en Georgie en nous promenant d’un chant traditionnel revisité au récit d’une rencontre vers la découverte de la Mer Noire et de sa tradition orale.

Cette année encore le Théâtre de la Sucrière va vibrer des créations des artistes de la Région.

Les six garçons de la Plaine, menés par Manu Théron, trépidants et engagés, lèvent leurs voix pour un répertoire de chants de lutte alors que Bruno Allary et Sylvie Paz se marient, le temps d’Anis del Mundo, pour chanter l’Espagne, leur Espagne. Kabbalah réinvente le Klezmer et Frédéric Nevchéhirlian accompagné de son quintet narre, chante, clame, crie son Monde nouveau, Monde ancien.

De Vives Voix c’est plus que jamais une concentration de créativité, de talents, d’inédit et d’insolite aussi.
De Vives Voix pour cette 7ème édition c’est une invitation à tous les amis musiciens qui nous accompagnent à régaler et surprendre vos oreilles.

Ouvrez grands les pavillons et ECOUTEZ.

Dans le bruit de la ville, l’enfer des klaxons, la violence des cris, entre les matchs de la Coupe du Monde, il y a toujours, quelque part, une voix qui chante, une musique qui s’exprime : il y a, du 1er au 9 juillet  DE VIVES VOIX.

Odile Lecour

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *