Stages de Chant Corse 29 & 30/09

Chants Corses

Le samedi de 10h à 17h & le dimanche de 9h à 13h30, avec Jean-François LUCIANI  

4 week-end consacrés au chant sacré : 22/23 septembre & 24/25 novembre & 23/24 mars & 15/16 juin

3 week-end consacrés au chant profane : 29/30 septembre & 12/13 janvier & 20/21 avril & 22/23 juin

NOUVEAU saison 18/19, le groupe travaillant avec Jean-François Luciani étant complet, création d’un second groupe avec Stéphane Mangiantini. les 29/30 septembre &  12/13 janvier & 20/21 avril & 22/23 juin

 

NOUVEAU, cette année, les passeurs de traditions, Jean-Francois Luciani et Stéphane Mangiantini.

Membres du célèbre groupe Corse I MUVRINI, Jean-François & Stéphane sont passeurs de tradition depuis plus de 24 ans. Durant toutes ces années, ils ont développé une véritable pédagogie actionnelle d’enseignement du chant polyphonique adaptée à un public d’enfants et d’adultes :  La Corse et le « Cantu in Paghjella ».

Jean-François est également praticien Feldenkrais.

Diction, phonétique, respiration du chanteur, rien ne sera laissé au hasard.

Aujourd’hui, ils parcourent le monde pour transmettre leur passion.
A ce jour, ils ont dirigé plus de 550 stages.

PREROGATIVES MÉDICALES

Chanter élimine le stress
Comme la méditation, le chant présente mille et une vertus non seulement pour le psychisme, mais aussi sur la santé. Tous les scientifiques sont unanimes, le chant réduit le stress et donne un coup de pouce au bien-être.

Chanter chasse les idées noires
Chanter libère de la dopamine dans le cerveau. La dopamine est un neurotransmetteur, une molécule chargée de transmettre l’information entre les neurones, également appelée « le neurotransmetteur du bonheur ».

Chanter donne confiance en soi
Le chant est également une bonne façon d’exprimer ses émotions.
Véritable pratique de confiance en soi, le chant permet de bien placer sa voix, ce qui d’emblée donne de l’assurance, tant physique que dans l’expression de soi.

Chanter renforce les liens sociaux
La polyphonie encourage un engagement collectif. Dans une étude intitulée « The ice-breaker effect » deux chercheurs britanniques démontrent que la chorale favorise le lien social bien plus que n’importe quelle autre activité et aide les individus à briser la glace entre eux.

Chanter renforce le système immunitaire
Une étude réalisée en 2004 par l’Institut musical de l’Université de Frankfort montre que le chant renforce les protections naturelles contre la maladie. Les chercheurs ont analysé un échantillon sanguin prélevé chez chacun des membres d’une chorale avant et après une répétition. Résultat : le taux d’immunoglobulines A est beaucoup plus élevé après qu’avant la répétition. Or ces protéines fonctionnent comme anticorps contre les infections.

Chanter soulage le mal de dos
Le chant possède un pouvoir libérateur : il nous permet d’évacuer les émotions enfouies à l’intérieur de nous qui bien souvent sont à l’origine des tensions, de l’anxiété et du stress.
La respiration du chanteur favorise l’oxygénation de notre organisme. On se sent ainsi relaxé, détendu, plus zen lorsqu’on chante.
La posture du chanteur va solliciter les muscles profonds.
Le dos s’ouvre, alors que bien souvent il est voûté et tous les muscles qui entourent la colonne travaillent en statique.
La respiration costa-abdominale aide à défaire les tensions musculaires et apprend à maîtriser l’expiration pour produire des sons. Elle peut permettre de prendre conscience d’un ventre noué, d’épaules raides, d’un bassin raide. Chanter apporte une bonne oxygénation à tout l’organisme.

LES STAGES
Qui peut faire des stages ?
Tout le monde peut faire des stages sans avoir nécessairement besoin de parler corse.
Le point commun de tous nos élèves, c’est d’abord l’amour de la Corse, la curiosité de découvrir cette tradition orale, le besoin de faire alliance par la voix et surtout de trouver à travers ce chant, une identité.

Faut-il être musicien ?
Il ne faut pas forcément être musicien, ni même avoir un niveau particulier dans la mesure où la transmission est quasi exclusivement orale et sans partition.
Ce chant a été d’ailleurs longtemps écarté des préoccupations des musicologues.

Jean-François Luciani a initié, à la Maison du Chant,  en 2011, un travail de découverte, transmission et expression du chant corse. Un ensemble s’est vite formé et avance depuis, dans l’approfondissement de la connaissance et de la pratique du chant. E Voce di l’Alma, chœur mixte se produit régulièrement en concert, à Marseille, en Corse, en Ardèche. Afin de donner à de nouveaux chanteurs la possibilité de suivre ce chemin, Stéphane Mangiantini se joint à Jean-François Luciani pour initier un nouveau groupe.

TARIFS / 70 € le stage + 12€ adhésion annuelle Les Voies du Chant

Informations et inscriptions : 09 54 45 09 69. contact@lesvoiesduchant.org