Dario Muci, Concert le 23 mars à 20h30

Vendredi 23 mars on accueille en visite exceptionnelle à Marseille le troubadour DARIO MUCI
Capucanale
Dario Muci se fait troubadour, et utilise la voix et le chant, instrument de socialisation reconnu
dans la tradition orale du Salento, pour raconter les scénarios que connaît le sud actuel, les
migrants, le racisme et l’intolérance, le poids des politiques injustes dans la répartition des
richesses et des ressources. D’une voix douce, en colère ou ironique, Muci raconte des histoires
sans nostalgie, sans regret, loin des lieux communs du folklore, et dédie son chant à tous ceux qui
sont partis, poussés par la faim ou les rêves perdus
Interprète de musique populaire et rechercheur de traditions orales, Dario Muci a travaillé et enregistré avec les groupes les plus représentatifs de sa terre : Officina Zoé, Uccio Aloisi, Salentorkestra. Elève du maestro Luigi Stifani de Nardò, (barbier violoniste rendu maître incontesté du tarentisme dans les Pouillespar l’équipe de De Martino), il continue à proposer des chants recueillis auprès des anciens ou bien dans des textes ethno-musicaux. Il a participé à la réalisation de plusieurs colonnes sonores de films ou de documentaires. En 2016, il a publié avec AnimaMundi éditeur “Barberia et chants du Salento vol.2”. Son premier disque “Mandatari” (Anima Mundi 2007) est suivi de “Centueuna” – Salentorkestra (Anima Mundi 2008), “Chants polyphoniques du Salento Nardò/Arneo” – Les soeurs Gaballo (Kurumuny 2009), “Sulu”(Anima Mundi/Kurumuny 2011), “Rutuli, Barberia e canti del Salento vol.2” (Lupo editore 2013).

Il a collaboré à des projets jazz, world et électro avec Paolo Fresu, Ernst Reijseger, Justin Adams, Julde Camara, Paolo Vinaccia, Tenores de Orosei, Mirko Signorile. Il a le souci, outre la redécouverte, de divulguer le matériau d’ethnomusicologie issu de ses longues recherches sur le terrain.

J’ai découvert Dario Muci aux Rencontres de Calvi et c’est avec un immense plaisir que nous l’accueillons à la Maison du Chant. Son passage à Marseille est rare, une réservation est fortement conseillée. Mise en oreille

Entrées : 7€ + adhésion Les Voies du Chant (3€)
Ouverture du comptoir à 19h3O pour une assiette Maison du Chant.

Nouvelle adresse : 49, rue Chape 13001 – J’y vais